Menu Fermer

L’ancien PDG de HTC cherche à développer une plateforme de « réalité sociale » et annonce le premier casque d’écoute 5G au monde – VRScout

Peter Chou, de XRSpace, pense que la 5G va inaugurer « la réalité sociale de l’avenir ».

Peter Chou, ex-CEO et co-fondateur de la société taïwanaise d’électronique grand public HTC, a quelques opinions audacieuses concernant l’avenir de la technologie de la RV. Selon M. Chou, qui dirige actuellement la société taïwanaise de développement de la RV XRSpaceL’introduction de la connectivité 5G constituera un tournant majeur pour la RV, à l’instar de la façon dont la technologie des smartphones a pris son essor avec la sortie du premier iPhone il y a plus de dix ans.

« C’est une période très excitante car la 5G arrive », a déclaré Chou lors d’une interview avec ZDNet. « Il y a une chance que la 5G rende l’expérience de la RV beaucoup plus pertinente pour les consommateurs. Nous essayons de rendre l’expérience globale plus mature, afin qu’elle plaise à un marché de masse ».

En utilisant cette connectivité améliorée, Chou et XRSpace lancent ce qui promet d’être une plateforme révolutionnaire de « réalité sociale » alimentée par le premier casque VR 5G au monde, le XRSPace Mova. Disponible au troisième trimestre 2020 au prix de 499 dollars, le Mova est équipé du processeur Snapdragon 845 de Qualcomm, de 6 Go de RAM et de la prise en charge du contrôle gestuel sans contrôleur, le tout dans un élégant boîtier orange ou blanc (au choix de l’acheteur). Deux caméras orientées vers l’avant permettent de suivre les mouvements de la main à bord, supprimant ainsi le besoin de contrôleurs de mouvements. Selon M. Chou, cela permet d’offrir l’expérience de RV la plus accessible possible, en permettant aux utilisateurs d’interagir avec leur environnement numérique depuis pratiquement n’importe quel endroit.

« C’est une véritable mobilité », ajoute Chou. « Vous n’avez rien à transporter : où que vous soyez, vous pouvez sortir le casque, sortir vos mains et vous lancer ».

Ces interactions sans contrôleur serviront de base à Manova, une plateforme de « réalité sociale » où les utilisateurs de Mova peuvent personnaliser leurs propres avatars et se rencontrer dans un monde virtuel composé de multiples espaces publics et privés. Ici, des amis et des étrangers peuvent se retrouver au centre ville pour jouer au basket, au golf et aux fléchettes, regarder des événements sportifs et des films en direct et se coordonner avec leurs collègues de travail.

Ce centre communal universel est prolongé par une série de plages et de parcs où les utilisateurs peuvent faire du vélo, pratiquer leur yoga ou simplement se promener sans but. Plus de 50 espaces et applications existent actuellement, mais Chou espère voir ce nombre augmenter à mesure que les créateurs commenceront à développer leurs propres mondes tiers.

Il est clair que Chou s’efforce d’avoir un impact de seconde vie avec Manova. Dans le passé, plusieurs développeurs compétents ont essayé – et ont échoué – à émuler et à adapter la plate-forme sociale révolutionnaire pour le format RV.. Même le fondateur de Second Life lui-même, Philip Rosedale, a tenté de recréer la magie de son entreprise originale avec la plateforme sociale de RV Sansar, en vain. En mars dernier, Rosedale a vendu sa plateforme sociale à une start-up basée à San Francisco Wookey Project Corp.

Il semble que l’idée de Manova soit d’offrir une expérience sociale plus conventionnelle conçue pour répondre aux besoins et aux professions du monde réel, que vous cherchiez à organiser une fête privée entre amis ou à faire visiter à distance une vraie maison à un acheteur potentiel.

« Nous pensons que le potentiel est énorme, mais on a toujours l’impression que le XR ne peut pas aller au-delà du B2B ou de certaines communautés comme les joueurs », explique M. Chou. « Les gens pensent que c’est encombrant, gadget, difficile à utiliser, compliqué, et que le contenu n’est pas intéressant. En fait, la grande majorité des applications sur la RV à l’heure actuelle sont solitaires, et non interactives. Mais ces trois dernières années, nous nous sommes concentrés sur la levée de ces barrières et la résolution de ces problèmes ».

« Il y a encore de nombreux défis à relever », a-t-il déclaré. « Le plus grand est probablement d’amener les gens à l’utiliser. Rendre le produit accessible ne sera pas facile ».

Comme indiqué précédemment, le XRSpace Mova est prévu pour le troisième trimestre 2020 au prix de 499 dollars. Les informations sur les spécifications sont limitées pour le moment, mais nous espérons en apprendre davantage à mesure que nous nous rapprochons de sa sortie officielle dans le courant de l’année.

Crédit image : XRSpace

Cet article a été rédigé par Kyle Melnick et traduit par VR360inside. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. VR360inside perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.