Menu Fermer

Qualcomm et HTC s’associent pour offrir la plate-forme Vive WAVE à tous les casques d’écoute basés sur Snapdragon

&#13 ;

HTC a annoncé qu’il allait offrir sa plateforme de RV mobile Vive WAVE à tous les casques d’écoute basés sur Snapdragon. Cette décision signifie que les fabricants de casques pourront adopter le système d’exploitation prêt à l’emploi de HTC (au lieu de développer leur propre système) et bénéficier d’une compatibilité de contenu instantanée avec un écosystème d’applications de RV préexistant.

HTC a annoncé son Vive la vague en 2017. Il s’agit en fait du « système d’exploitation » de RV de la société, basé sur Android.

Tout comme Android qui permet aux fabricants de smartphones de se concentrer sur le matériel tout en exploitant un système d’exploitation commun pour rendre leur smartphone compatible avec toutes les applications conçues pour ce système d’exploitation, Vive Wave réduit la barrière à l’entrée pour les entreprises qui souhaitent construire un casque mobile de RV sans avoir à relever le défi de développer un système d’exploitation propriétaire et de convaincre les développeurs d’applications de créer du contenu pour celui-ci.

Bien que ce soit effectivement ce que Google a tenté de faire avec Daydream (le composant RV d’Android), Google a a effectivement abandonné la plate-forme.

HTC renforce son engagement dans Vive Wave (et comble le vide laissé par Daydream) ; la société annoncé la semaine dernière qu’elle a conclu un accord avec Qualcomm – qui fabrique les puces dans à peu près tous les grands casques de RV mobilesd’optimiser Vive Wave spécifiquement pour Snapdragon, et d’offrir la plate-forme à toute personne construisant un casque d’écoute basé sur les puces Snapdragon, dont celles de Qualcomm la dernière puce XR2 qui est conçu spécifiquement pour les besoins des casques AR et RV.

Dans le cadre de l’accord, HTC promet également de « proposer des tests et un soutien pour les nouveaux déploiements de la plateforme Wave », ce qui signifie qu’ils aideront les fabricants de casques à optimiser Vive Wave pour leur appareil.

Vive Wave n’est pas particulièrement populaire en Occident, où Oculus’ Quest est considéré comme le casque VR autonome de pointe, mais la plateforme a été adoptée par une poignée de marques de casques moins connues comme Pico, iQiYi, Shadow Creator et DPVR. Et bien sûr, la plateforme est la base des propres casques autonomes Vive Focus de HTC.

Bien que Vive Wave se trouve actuellement principalement sur des casques autonomes, le logiciel peut également servir de base pour les casques « visionneuses » de RV, qui sont celles qui n’ont pas de calcul embarqué mais qui sont plutôt connectées à un smartphone pour gérer le traitement et le rendu. Vive Wave peut également être utilisé pour les casques de RA, indique HTC.

En plus d’être un « système d’exploitation » de RV prêt à l’emploi, Vive Wave permet également aux casques de faire partie d’un écosystème d’applications collectives (Viveport mobile) qui représente une plus grande audience pour les développeurs que si chaque casque avait ses propres API et magasins de contenu que les développeurs doivent créer individuellement. Comme pour les smartphones Android, les développeurs devront être conscients des différences de performances et de capacités entre les casques, mais il est généralement préférable de créer des applications pour une API unique plutôt que d’en jongler avec plusieurs.

C’est la même approche que Valve a adoptée avec OpenVR sur PC, qui permet aux développeurs de créer une version de leur application qui peut fonctionner sur de nombreux casques SteamVR sans modification supplémentaire.

Alors que Vive Wave était soi-disant déjà « ouvertement » disponible avant cette annonce, l’association plus étroite avec Qualcomm – et l’engagement de HTC à soutenir les tests et l’optimisation – renforce la position de la plate-forme et, espère la société, favorisera l’adoption parmi les futurs casques.

Cet article a été rédigé par Ben Lang et traduit par VR360inside. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. VR360inside perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.