Menu Fermer

Révision : Half-Life : Alyx

Avez-vous déjà eu la chair de poule à cause d’un jeu vidéo ? Ce n’est pas le genre de picotements qui surviennent lorsqu’on sort un jour d’hiver, mais ceux qui sont dus à l’excitation. Si c’est un non et que vous êtes sur le point de jouer la dernière épopée de Valve, Half-Life : AlyxAlors préparez-vous à cette éventualité. Même s’il s’agissait d’un jeu vidéo normal, l’attente de Half-Life : Alyx serait énorme, le fait qu’elle soit exclusive à la réalité virtuelle (RV) la rend encore plus palpable car Valve a créé un titre que tout joueur de RV doit jouer.

Premières impressions

Dès l’introduction principale de chargement Half-Life : Alyx est fait pour évoquer le sentiment d’entrer dans une expérience ambitieuse comme si vous étiez sur le point de poser un pied sur la lune ou de franchir les portes du Mordor. L’une des premières images que Valve a diffusées était une large prise de vue panoramique de la Citadelle en construction et c’est exactement là que vous vous trouvez, regardant d’un balcon pour voir la ville 17 autour de vous, sauf que cette fois, c’est une entité vivante, qui respire.

Non seulement cela crée l’ambiance de la grande aventure qui vous attend, mais Valve vous fait immédiatement savoir que vous faites partie de ce monde et que vous pouvez donc interagir avec lui. Vos mains sont faites pour cueillir des objets et jouer avec, et il y a donc toutes sortes d’objets dans ce voisinage proche pour vous aider à vous familiariser avec le jeu vidéo, de la syntonisation d’une radio à des marqueurs pour dessiner sur la fenêtre. La valve est même allée jusqu’à faire en sorte que vos doigts s’enroulent autour des coins des objets. Des petites choses simples, mais qui ajoutent toutes à l’expérience, en créant ce sentiment de présence qui peut transformer le jeu de RV en une dépendance.

Que diable se passe-t-il ?

Pour ceux qui ne sont pas de fervents fans de Half-Life, ce dernier épisode n’est pas la suite du célèbre Half-Life 2 de 2004. Half-Life : Alyx se situe entre les deux titres où la mystérieuse race extraterrestre connue sous le nom de The Combine a procédé à une occupation brutale de la Terre. Vous incarnez le personnage principal d’Alyx alors qu’elle et son père, le Dr Eli Vance, montent une force de résistance pour aider à sauver l’humanité.

Bien que vous puissiez déjà connaître le résultat si vous avez joué à Half-Life 2 – qui a été libre jusqu’au lancement de Half-Life : Alyx, il comblera encore des lacunes pour ceux qui sont intéressés. En même temps, les nouveaux venus dans l’univers de Half-Life ne devraient pas se sentir trop perdus, même si une petite introduction à l’histoire aurait été bien.

Half-Life: AlyxTirer d’abord, interroger ensuite… peut-être

Tout comme ses frères Half-Life : Alyx est un jeu de tir à la première personne (FPS) avec des éléments de puzzle, offrant beaucoup d’action entrecoupée d’une chasse aux ressources et ne laissant rien vous étreindre soudainement.

La valve semble faire ce qu’elle veut, comme elle le veut et qu’on la maudisse si on ne lui emboîte pas le pas. Le site Indice des vannes par exemple – le Half-Life : Le casque Alyx de choix, si vous pouvez en obtenir un – n’a pas été conçu pour être facilement adopté par les consommateurs ; il a été construit pour une qualité de jeu RV suprême. De même, vous ne devez pas vous attendre à ce que Valve suive les mêmes plans de RV que les autres développeurs ont utilisés pour leurs tireurs.

Par exemple, la plupart des FPS de la RV ont tendance à être équipés d’une ceinture de pistolet pour que vous puissiez vous mettre un pistolet sur la hanche, peut-être une grenade ou deux. Rien de tout cela ici. Bien que vous ayez un sac à dos pour les munitions et la résine, Valve a gardé tout ce qui concerne les menus bien minimaux. Les armes peuvent être sélectionnées à partir d’un menu rapide, qui peut être adapté dans les options, tandis que deux « poches de poignet » servent d’emplacements de stockage uniques, idéales pour les grenades et les injecteurs de santé. Il n’y a pas de stockage de ces derniers articles car chaque poignet ne peut en contenir qu’un seul. Vous devez donc choisir, si vous voulez causer beaucoup de dégâts ou vivre pour continuer à vous battre.

Et il y en a beaucoup. Votre pistolet devient votre nouveau meilleur ami avec le fusil de chasse et le fusil Combine offrant leurs propres avantages uniques. Half-Life : Alyx étant l’expérience Valve premium, c’est que les pistolets fonctionnent à merveille, surtout quand vous commencez à les améliorer avec la résine qui augmente la capacité des munitions ou donne au fusil la capacité de lancer des grenades – si utile contre les soldats lourdement blindés de la Combine tout en étant amusant. Toutes les armes sont équipées d’une sorte de rechargement manuel, vous devez donc planifier vos attaques dans la mesure du possible ou risquer une dangereuse seconde de rechargement.

La plupart des rencontres avec des groupes d’ennemis ne sont pas trop écrasantes, les soldats ont tendance à se présenter en équipes de trois ou quatre. Il s’agit plutôt de pièces fixes, où vous avez beaucoup de place pour vous mettre à l’abri ou trouver une position de flanc. La fluidité de cette situation est fortement influencée par le système de locomotion que vous avez choisi pour courir, et ce n’est pas une option.

Des choix, des choix… et les pantoufles en peluche ?

Avant même que vous n’ayez mis les pieds dans Half-Life : Alyx, vous avez beaucoup de choix à faire, en matière de confort et de préférences personnelles. Parfois, il est simplement plus facile de commencer à jouer le jeu d’abord, puis de modifier les différents éléments au fur et à mesure que vous vous habituez à l’expérience.

Half-Life : Alyx utilise trois principaux systèmes de locomotion, à savoir la traction continue, la traction par équipes et la téléportation. Le dernier est conçu pour être le plus confortable tandis que le premier est beaucoup plus immersif. Pourtant, il y a des moments où – surtout pour se déplacer entre les couvertures – le système continu n’est pas assez rapide. C’est pourquoi le mouvement de téléportation plus court est également disponible plutôt que d’être caché dans le menu. Cela s’avère très utile car il y a des points où il faut se cacher rapidement, sans compter le fait que Half-Life : Alyx n’est pas un monde plat. Il y a des moments où vous devez sauter par une fenêtre ou jauger un menu déroulant, c’est pourquoi Valve veut que vous ayez ces options.

La société souhaite également que le plus grand nombre possible de personnes profitent de Half-Life : Alyx. Vous pouvez donc y jouer à l’échelle de la pièce, mais que faire si vous ne pouvez pas ? Si vous êtes assis, vous avez la possibilité d’amener Alyx à hauteur de tête lorsque c’est nécessaire, ou que se passe-t-il si vous ne pouvez utiliser qu’une seule manette ? Pas de problème. Non seulement il existe un mode à une main, mais le gameplay a été conçu de manière à ce que le handicap soit minimal. Toutes les armes sont utilisées d’une seule main avec l’option permettant ensuite de faciliter les mécanismes comme le rechargement.

On pourrait dire qu’il y a trop d’options et qu’une bonne partie du jeu vidéo consiste à y jouer au début plutôt que de profiter de l’expérience. Cependant, le fait de bien jouer aide le jeu à s’installer pour le long terme, car il y a beaucoup d’heures à passer à se battre.

Half-Life: AlyxPeur ? Non, tu as peur ».

L’atmosphère est une partie importante de toute expérience de RV et de Half-Life : Alyx a une sélection de produits bien mélangés. Avec beaucoup de grandes architectures de science-fiction à admirer à Half-Life : Alyx est magnifique à admirer lorsqu’il est en plein air et convenablement menaçant lorsqu’il est dans l’ombre.

Il y a des zones dans Half-Life : Alyx, qui évoque un véritable sentiment de claustrophobie et de peur, où le fait de sortir en plein air est aussi rafraîchissant et libérateur que dans la vie réelle. C’est probablement la première fois que quelqu’un a failli avoir peur dans un titre de Half-Life, avec des séquences mettant en scène votre lampe de poche et une adorable créature appelée Jeff, qui offre des moments mémorables.

Tout aussi important est l’écriture qui a toujours été de haut niveau dans Half-Life. Half-Life : Alyx n’est pas différente, les conversations entre Alyx et son collègue de la résistance Russell oscillant entre le sérieux et le comique, alors qu’elle s’efforce de garder le moral.

Dois-je couper le fil rouge ou bleu ?

Les énigmes font partie intégrante de la demi-vie : L’expérience Alyx, qui consiste généralement à ouvrir une porte, une mallette ou une station de mise à niveau.

Comme mentionné précédemment, Half-Life : Alyx est une expérience pratique, tout comme les puzzles, en s’emparant de projections holographiques pour les faire tourner et les manipuler en place. Il n’est pas trop compliqué ou difficile à résoudre. Il existe environ quatre variantes qui se répètent souvent si vous fouillez vraiment chaque endroit. Il est très important d’obtenir cette résine vitale pour les améliorations.

Half-Life: AlyxDehors avec l’ancien et dedans avec le nouveau, à part ça…et ça

Valve veut peut-être offrir une nouvelle expérience aux fans de Half-Life, mais il y a beaucoup de vieux favoris des jeux vidéo précédents qui font leur apparition.

Les crabes, si vous les détestiez dans les autres Half-Life, vous les détesterez encore plus dans Half-Life : Alyx. Les plus prolifiques de tous les ennemis grâce à leur capacité à réanimer les cadavres, ils constituent une excellente cible lorsqu’ils sont attachés à la tête d’un malheureux et sont plutôt agaçants lorsqu’ils se précipitent sur le sol. Leur abondance est telle que vous trouverez de nouvelles façons de les tuer, comme les faire sauter dans des bernacles.

Autre favori des fans, la balane montée au plafond peut être un véritable fléau si vous n’y prêtez pas attention. De plus, il est très amusant lorsqu’il est utilisé correctement. Les ennemis peuvent être attirés dans leur emprise, ce qui vous permet d’économiser des munitions pour des rencontres plus importantes et de cacher des objets utiles. C’est ce mélange de gameplay entre les différents Half-Life : Alyx, qui vous permet de ne pas vous ennuyer tout au long du jeu.

Half-Life : Alyx a repris un objet de l’univers Half-Life : le pistolet à gravité, aujourd’hui remplacé par les gants à gravité. Ceux-ci constituent une partie importante de Half-Life : l’expérience d’Alyx, qui s’empare de presque tous les objets à une distance raisonnable. D’une utilité incroyable, il y a un léger don pour attraper un objet lorsqu’il vient vers vous, mais cela rend la collecte d’objets si facile que vous souhaiterez en avoir une vraie paire. Les gants servent également d’indicateur de santé – qui ressemblent aux cœurs de la légende de Zelda – et de compteur de munitions. Il se trouve aussi qu’ils sont très détaillés, ce qui montre combien de réflexion et d’efforts Valve a mis dans Half-Life : Alyx.

Et maintenant, la fin est proche…

Vous savez parfaitement que Valve n’allait pas faire un titre phare de la RV en utilisant sa franchise bien-aimée Half-Life et faire un travail à moitié laborieux. Une expérience étonnamment riche du début à la fin, Half-Life : Alyx est l’un des meilleurs titres de RV disponibles, une vitrine parfaite pour ce dont le jeu de RV est capable. Il n’est pas vraiment novateur, mais il offre un gameplay familier de Half-Life, le tout emballé dans un sac cadeau de RV très soigné. Espérons que c’est le début des choses à venir et que Valve décide de faire un autre Half-Life : Alyx.

100% Génial
Cet article a été rédigé par Peter Graham et traduit par VR360inside. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. VR360inside perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.